Vous souhaitez

Préparer votre séjour à l'hôpital

Admission | Séjour | Sortie

Organiser votre venue à l’hôpital

Accès et parking | Heures de visite | Se restaurer

Trouver une discipline

Centre de la mémoire

A la suite de l’apparition sur le marché de médicaments ralentissant, même très partiellement, les effets de maladies comme la maladie d’Alzheimer, les « Memory clinic » ou consultations mémoire se sont développées partout dans le monde, y compris à l’Hôpital du Valais dans le but d’un diagnostic et d’une prise en charge plus globale, orientée sur les spécificités du patient et de son entourage.

Pour le Valais romand, l’Hôpital du Valais dispose depuis fin 2011 d’un Centre de la mémoire pluridisciplinaire basé à Sierre et issu de la fusion de la consultation de neurologie de Sion et de la gériatrie de Sierre et de la clinique Saint-Amé à Saint-Maurice. Dans le Haut-Valais, le Centre de la mémoire est établi à Brigue, au sein du Centre Psychiatrique du Haut-Valais depuis 2005. Le Centre fait partie du département psychiatrique des personnes âgées.

Ce centre pluridisciplinaire propose des consultations concernant la mémoire et les effets de maladies comme la maladie d’Alzheimer. Il peut compter sur la collaboration d’un neurologue, d’un gériatre, d’un neuropsychologue, d’un psychogériatre et des assistants sociaux de Pro Senectute. Sans oublier l’aide de la neuroradiologie et de la médecine nucléaire. Cela permet d’établir un diagnostic global et une aide à la prise en charge des patients en association avec les médecins-traitants, mais aussi d’organiser un support pour leurs proches.  Le but est d’éviter les situations de crise, d’anticiper les mesures à prendre, de gérer les patients de façon coordonnée avec les médecins-traitants pour un maintien le plus longtemps possible à domicile avec l’aide des centres médico-sociaux (CMS) et des centres de jour, d’offrir des interventions sous forme de consultations spécialisées chez des patients hospitalisés ou parfois aussi en établissements médico-sociaux (EMS).

L’avantage d’effectuer un diagnostic précoce permet de pouvoir proposer des médicaments mais surtout de pouvoir conseiller les familles. Des décisions importantes peuvent dépendre d’un tel verdict. Dans le cas de maladies comme le cancer, chacun sait qu’il vaut mieux les découvrir le plus tôt possible. C’est aussi vrai pour l’Alzheimer ou d’autres formes de démences, et ce le sera d’autant plus à mesure que les traitements vont s’améliorer.

Sites

Brigue
Sierre
Loading GGMAP...