Vous souhaitez

Préparer votre séjour à l'hôpital

Admission | Séjour | Sortie

Organiser votre venue à l’hôpital

Accès et parking | Heures de visite | Se restaurer

Trouver une discipline

Chirurgie vasculaire

La chirurgie vasculaire est la discipline médicale qui prend en charge les interventions visant à traiter les maladies artérielles, veineuses et lymphatiques. Les artères carotides, l’aorte thoracique et abdominale ou les artères des membres inférieurs et supérieurs sont des exemples de segments où le chirurgien vasculaire intervient.

Lors d’artériosclérose, qui est une dégénérescence de la paroi artérielle due à l’hypertension, au tabagisme, au diabète et au cholestérol, des rétrécissements ou des obstructions des vaisseaux sanguins apparaissent. Il n’y a alors plus assez de sang qui parvient aux organes, causant des insuffisances fonctionnelles, des douleurs ou parfois même des gangrènes (plaies). Le but du traitement est de rétablir un flux sanguin approprié pour l’alimentation des organes en oxygène et en nutriment.

Le chirurgien vasculaire peut restituer une perfusion soit en dilatant le segment malade soit en reconstruisant l’axe artériel par un pontage. La première méthode, dite « endovasculaire », consiste à dilater l’artère au moyen d’un ballon introduit au travers de la peau et de l’artère. Un stent (sorte de ressort métallique tubulaire) peut ensuite être disposé à l’intérieur du vaisseau atteint de façon à le maintenir ouvert. Grâce à cette technique, les douleurs postopératoires ainsi que les risques d’infections sont grandement diminués. Le retour à la vie normale est rapide.

Lorsqu’il n’est pas possible de procéder par voie endovasculaire, le patient se verra proposer une opération de pontage artériel, au cours de laquelle un nouveau circuit artériel est réalisé, contournant l’obstruction de l’artère bouchée. Le plus souvent une veine du patient sera utilisée pour confectionner le pontage. Mais il est également possible d’avoir recours à des prothèses synthétiques ou biologiques, dont de nombreux modèles sont disponibles sur le marché. Une opération de pontage est plus lourde pour le patient, mais les résultats à long terme sont excellents.

Une autre maladie fréquente des artères survient lorsqu’elles se dilatent, constituant alors un anévrisme. Contrairement à l’artériosclérose, l’anévrisme ne produit habituellement pas de symptôme, car le flux sanguin est préservé. Par contre, il expose au risque de rupture et d’hémorragie et nécessite un suivi strict et parfois une opération chirurgicale. En fonction de la localisation et du diamètre de l’anévrisme, le chirurgien vasculaire préconise le traitement le plus adapté, la mise en place d’une endoprothèse (stent couvert) ou un pontage.

Le traitement des varices fait également appel aux différentes techniques de la chirurgie vasculaire.

L’activité des chirurgiens vasculaires de l’Hôpital du Valais ne se limite pas à ces quelques exemples. Ils effectuent aussi la mise en place d’accès vasculaires (fistules et cathéters) pour la dialyse et la pose de neuro-stimulateurs de la moelle épinière. Ces stimulateurs diffusent des impulsions électriques qui permettent d’améliorer l’irrigation artérielle. Ils sont placés lorsque les artères sont trop endommagées et qu’aucune autre opération n’est possible.

Parmi nos médecins spécialisés, certains exercent une activité au sein du Centre Hospitalier Universitaire Vaudois (CHUV) et bénéficient ainsi d’une étroite collaboration dans les domaines des nouvelles technologies médicales et interventionnelles. L’Hôpital du Valais fait partie des quelques centres suisses offrant l’ensemble des traitements actuels liés à la chirurgie vasculaire.

Sites

Sion
Loading GGMAP...