Vous souhaitez

Préparer votre séjour à l'hôpital

Admission | Séjour | Sortie

Organiser votre venue à l’hôpital

Accès et parking | Heures de visite | Se restaurer

Trouver une discipline

Médecine pénitentiaire

Le service de médecine pénitentiaire a pour mission de fournir, des prestations de soins, de prévention et de liaison ambulatoires et, en fonction des situations cliniques (grève de la faim, soins ordonnés, risque suicidaire), des soins de nature semi-hospitalière.

Il met en œuvre des activités médicales, psychiatriques et infirmières, équivalentes à celles fournies à l’ensemble de la population. Il s’agit des soins courants dispensés quotidiennement aux détenus majeurs et mineurs du Valais. Cela comprend le travail d’admission, les suivis médico-infirmiers, les suivis de traitements courants, les soins aigus, les activités de prévention et de liaison.

Les missions médico-légales du service de médecine pénitentiaire impliquent plus spécifiquement le Département de la sécurité, des affaires sociales et de l’intégration, puisqu’elles s’articulent directement au Service administratif et juridique du Service des établissements pénitentiaires valaisans et, partiellement, au Service de la population et des migrations.

Cela concerne plus particulièrement, les demandes d’évaluations cliniques pour la commission de dangerosité, demandes de mise en place des soins médico-infirmiers courants et obligatoires, les suivis obligatoires postcarcéraux, les évaluations cliniques pour les experts et la Fondation de probation qui ont pour tâche d’évaluer la dangerosité et le risque de récidive du détenu ou condamné.

La mission de formation implique tous les partenaires du fait même que l’activité médico-infirmière et médico-légale fournie constitue une activité qui requiert des connaissances spécifiques. Cette mission comprend également des formations destinées spécifiquement au personnel de surveillance des prisons.

La mission de liaison implique également tous les partenaires du contrat de prestations établi avec l’État, mais également des acteurs et des autorités extérieurs au contrat. Le service de médecine pénitentiaire a ainsi pour mission d’organiser toutes les consultations spécialisées externes nécessaires au traitement du détenu ainsi que les hospitalisations dans des milieux carcéraux spécialisés (Genève, Bâle, Berne) lorsque la situation clinique l’impose. Elle doit également assurer une articulation avec les autorités de la justice (juges, avocats, etc.) en répondant aux questions médico-légales régulières qui concernent la personne détenue.

Ce service a également une importante mission d’utilité publique qui implique l’ensemble de la collectivité sociale et politique valaisanne. Le concept permet de participer activement et de manière responsable à cette mission en collaborant à la réduction des risques d’interruption du suivi psychiatrique, en réduisant la fragmentation et la perte d’information entre les partenaires impliqués dans l’accompagnement des personnes détenues et/ou libérées dans le canton et qui nécessitent un encadrement médico-légal.

La mise en place de ce type d’articulation entre les partenaires assure également la continuité de la prise en charge demandée par les autorités pénales du canton. Le contrat de prestations prévoit pour chaque site des prestations de base identiques mais également des prestations adaptées au type de suivi requis. Le personnel du service assure ses prestations pendant les heures ouvrables, 7 jours sur 7, tous les jours de l’année. En cas d’urgence, hors des heures ouvrables, un service de garde est joignable.

Sites

Martigny
Monthey
Sion
Loading GGMAP...