Vous souhaitez

Préparer votre séjour à l'hôpital

Admission | Séjour | Sortie

Organiser votre venue à l’hôpital

Accès et parking | Heures de visite | Se restaurer

Trouver une discipline

Projets

Poursuite des évaluations systématiques des résultats donnés par les traitements et mise en œuvre d’optimisations de processus, acquisition d'outils de diagnostic complémentaires et novateurs sans oublier le développement de l’offre novatrice de prestations opératoires et conservatrices

Perfectionnement des optimisations de processus dans les chemins cliniques à travers des rencontres interdisciplinaires régulières et une remise en question critique des chemins cliniques transmis selon des « critères fondés sur des preuves », c’est-à-dire l’orientation sur une médecine étayée par des preuves empiriques.  Le concept de Rapid - Recovery déployé pour la première fois en Suisse illustre par exemple ce développement.

Couplage de l'imagerie TDM en trois dimensions existante utilisée pour les opérations du dos avec un dispositif de navigation réduisant les rayons x et co-développement de ce système.

Acquisition de dispositifs radiologiques supplémentaires, p.ex. l’EOS, afin d’affiner le diagnostic préopératoire et postopératoire général selon une nouvelle dimension et développer un positionnement du cotyle individuel en trois dimensions et en fonction de la position du bassin, en combinaison avec la navigation dans la chirurgie endoprothétique de la hanche. L’objectif est de réduire encore les taux de luxation de toute façon peu élevés et d’améliorer encore les étendues des mouvements après l’implantation d’une prothèse de la hanche. 
L’EOS permet en outre d’introduire le diagnostic en trois dimensions et de faible taux de  radiations sur l’appareil locomoteur, colonne vertébrale incluse. 

Poursuite des projets de développement au niveau de la chirurgie endoprothétique en ce qui concerne les moyens pour l’accès par l’avant, les composants des prothèses, la navigation entre autres afin de contrôler les différences de longueur de jambe et la table d’opération pour la chirurgie endoprothétique de la hanche mini invasive, c’est-à-dire respectueuse des tissus.

Poursuite de l’évaluation continue des résultats postopératoires et publication lors de congrès spécialisés, dans des revues spécialisées, sous forme de thèses de doctorat ou d’articles.

  • Développement du statut de « clinique de référence »
  • Nouveau lancement du concept de « Rapid Recovery » durant le deuxième semestre de l’année 2013, en qualité de première clinique suisse à l’utiliser également pour les épaules
  • Perfectionnement de l’organisme de formation continue de la FMH
  • Perfectionnement de l’offre de médecine sportive
  • Perfectionnement de la rééducation après la sortie de l’hôpital