Vous souhaitez

Préparer votre séjour à l'hôpital

Admission | Séjour | Sortie

Organiser votre venue à l’hôpital

Accès et parking | Heures de visite | Se restaurer

Trouver une discipline

Service d'Oto-rhino-laryngologie (ORL) de l'Hôpital de Sion

L’oto-rhino-laryngologie, communément appelée ORL, est la spécialité médico-chirurgicale prenant en charge les pathologies du nez, de la gorge et des oreilles ainsi que les cancers de la tête et du cou. Sont ainsi intéressés les patients pédiatriques jusqu’aux gériatriques présentant des pathologies fonctionnelles, infectieuses et cancéreuses.

La rhinologie concerne le traitement des fosses nasales et des sinus para-nasaux, qui peut être médical ou chirurgical. En matière de chirurgie, il s’agit essentiellement des septoplaties (redresser une cloison nasale déviée), des turbinectomies partielles (réduire la taille de cornets inférieurs volumineux), des polypectomies (extraire des polypes), des sinusotomies (ouvrir des sinus) mais aussi les rhinoplasties (corriger une imperfection nasale) ou l’exérèse de tumeurs bénignes ou malignes des fosses nasales. La très grande majorité des gestes chirurgicaux sont réalisés sous contrôle endoscopique, sans ouverture de la face. Depuis peu l’hôpital est également équipé d’un appareil de contrôle scannographique, appelé neuronavigation, permettant un geste plus sûr dans les zones à risque.

L’ORL effectue également le diagnostic et le traitement des maladies de la bouche et de la gorge, qu'elles soient infectieuses (stomatite, angine, abcès péri-amygdalien,…), mécaniques (volumineuses amygdales provoquant des apnées du sommeil chez l’enfant, participant au ronflement de l’adulte,…), tumorales (cancers de la langue, du voile du palais,…).

L’otologie permet de résoudre les problèmes d’oreilles qui peuvent être infectieux (otites externes, moyennes, mastoïdites,…), fonctionnels tels la presbyacousie (diminution d’audition liée à l’âge), l’otospongiose (maladie de l’oreille moyenne prédominant chez la femme et entraînant une diminution d’audition), les vertiges tumoraux  tels le cholestéatome (tumeur bénigne de l’oreille moyenne provoquant des infections à répétition et une diminution d’audition) ou les cancers du conduit auditif externe, les perforations tympaniques,... Là encore traitements médicaux et chirurgicaux sont étroitement liés et l’usage de l’oto-microscope indispensable.

La phoniatrie est une sur-spécialité de l’ORL étudiant les troubles de la voix. Ceux-ci peuvent être la conséquence d’une paralysie de corde vocale, de nodules ou polypes, de tumeurs bénignes ou malignes, d’oedème de Reinke chez les patients fumeurs, de presbyphonie (difficultés vocales liées à l’âge),... Leurs traitements peuvent être médicamenteux (traitement d’un éventuel reflux gastro-oesophagien), rééducatifs (logopédie) voire chirurgicaux, impliquant souvent microscope et laser.

Les pathologies des glandes salivaires sont infectieuses (parotidite, sous-maxillite,…), inflammatoires (sialolithiase = calcul des glandes salivaires) ou tumorales. La sialendoscopie est une nouvelle technique qui permet d’examiner les canaux excréteurs des glandes salivaires à l’aide d’une micro-caméra afin de surseoir à une exérèse de la glande salivaire dans certains cas.

Enfin la chirurgie cervico-faciale s’intéresse aux tumeurs de la face et du cou. Il s’agit de l’exérèse des glandes salivaires (parotidectomie, sous-maxillectomie,…), de la thyroïde en cas de goitre ou de cancer, de kystes présents à la naissance ou d’apparition progressive (kystes branchiaux, kyste du tractus thyréoglosse, lymphangiome kystique,...) et évidemment de cancers avec des chirurgies parfois lourdes pouvant nécessiter une reconstruction.

L’équipe ORL du Centre Hospitalier du Valais Romand (CHVR), travaillant en étroite collaboration avec le Centre Universitaire Vaudois (CHUV) et gardant une intense activité scientifique, comporte en son sein médecins, logopédistes et infirmières expérimentés dans les différents aspects de cette spécialité et bénéficiant des dernières avancées technologiques afin d’offrir aux patients valaisans les meilleurs soins.