News

Artikeldetails

    Le CUBE de Swisstransplant à l’hôpital de Sion fête son premier anniversaire !

    À l’occasion de la Journée nationale du 11 septembre prochain, la population suisse sera sensibilisée à l’importance de communiquer sa décision au sujet du don d’organes. La date concorde avec le 1er anniversaire du « CUBE de Swisstransplant » à l’hôpital de Sion : 97 personnes se sont inscrites dans le registre national du don d’organes grâce à cette borne interactive.

    Les familles des patients peuvent être confrontées à la question du don d’organes. Il est donc très important de consigner sa décision de son vivant, que l’on soit pour ou contre.

    Premier anniversaire du CUBE à Sion

    Depuis une année, le « CUBE de Swisstransplant », une borne avec un écran tactile, est installé dans le hall de l’hôpital de Sion, vers l’entrée principale. Il permet aux personnes intéressées, collaborateurs, patients et visiteurs de s’inscrire rapidement en ligne dans le registre national du don d’organes de Swisstransplant. «Il s’agit d’une base de données sécurisée et fiable dans laquelle la décision personnelle de donner ou non ses organes et tissus peut être enregistrée en quelques minutes. Les informations sont modifiables en tout temps. Après une année, nous avons recensé 97 inscriptions ce qui est très encourageant. Au niveau national,120’923 personnes ont fait part de leur décision », commente Ivan Manueli, coordinateur pour le don d’organes et tissus au CHVR.

    Communiquer sa décision aujourd’hui

    Le slogan de la campagne de Swisstransplant cette année « Je vis maintenant. Je décide maintenant. » souligne l’importance de communiquer de son vivant sa volonté de donner ou non ses organes. Stéphanie Gay, coordinatrice locale pour le don d’organes et tissus au CHVR, explique que la clarté du choix est un atout majeur du registre. « Le potentiel donneur peut décider de son vivant ce qu’il adviendra de ses organes, ce qui soulagera fortement les proches. Ne pas devoir prendre ces décisions douloureuses dans un moment de deuil peut enlever un énorme poids aux proches. Avec l’inscription, ils sont assurés du respect des souhaits du défunt. »

    En cas de don potentiel, le registre est systématiquement consulté par l’équipe médicale afin de disposer des informations actualisées.  « Dans tous les cas, un entretien aura lieu entre les proches et le personnel soignant. »

    Il n’y a pas d’âge limite pour être donneur. Pour être éligible, il faut simplement remplir certains critères médicaux et avoir consigné son consentement. En 2020, il y a eu 146 donneurs en Suisse, dont 6 à Sion. Il y avait 1457 patients en attente d’une greffe sur la liste.

    Un stand sera mis en place dans les cafétérias le jeudi 9 septembre à l’occasion de cette journée sur l’ensemble des sites francophones de l’Hôpital du Valais.

    Wählen Sie Ihr Lieblingsspital aus