Oops, an error occurred! Code: 2019101716074990699e48

Pool Psychiatrie und Psychotherapie des Mittel- und Unterwallis

Unité d'électroconvulsivothérapie (ECT)

    Unité d'électroconvulsivothérapie (ECT)

    L'électroconvulsivothérapie est une technique de neurostimulation utilisée pour traiter certains troubles psychiatriques, en particulier la dépression sévère. Ce traitement consiste à stimuler le cerveau avec un courant bref de faible intensité, pour provoquer une crise d'épilepsie. Le traitement se déroule sous anesthésie générale brève et sous curarisation, ainsi le patient ne présente pas de convulsion et ne risque pas de se blesser.

    L'indication principale de l'ECT est la dépression sévère. On recourt volontiers à l'ECT quand les traitements habituels n'ont pas été suffisamment efficaces. L'ECT est également indiquée pour traiter la manie, la schizophrénie résistante et la catatonie. Le traitement de la dépression par ECT implique en moyenne 6 à 12 séances, à raison de deux séances par semaines. Le traitement par ECT s'accompagne d'une nette amélioration de l'état de santé psychique dans plus de 80% des situations.

    Les risques liés à un traitement par ECT sont très faibles et les effets secondaires sont moindres. Les plus fréquents et les plus gênants sont les troubles de la mémoire ; cependant, ces troubles sont transitoires et disparaissent une fois le traitement terminé. Des études ont bien démontré que l'ECT n'endommage pas le cerveau.

    Le traitement par ECT s'adresse à des patients hospitalisés comme ambulatoires.

    L'unité d'électroconvulsivothérapie est rattachée au Pôle de Psychiatrie et Psychothérapie et se situe aux soins continus de l'Hôpital de Martigny.

    Prescription et traitement

    L’indication principale de l’ECT est l’épisode dépressif sévère (unipolaire ou bipolaire) résistant au traitement ; l’ECT est également indiqué pour traiter la manie, la schizophrénie résistante et la catatonie. On peut parfois recourir à l’ECT en première intention, par exemple quand le pronostic vital est engagé (suicidalité aiguë élevée) ou à la demande du patient. Le traitement de la dépression aiguë implique en moyenne 6 à 12 séances à raison de deux séances par semaines, avec un taux de réponse de plus de 80%. La seule contre-indication absolue à l’ECT est l’hypertension intracrânienne.

    Demandes et prise de rendez-vous

    Lieux de prise en charge

    • Standort
    • Martigny

    Organisation

    Wählen Sie Ihr Lieblingsspital aus