Clinique chirurgie - SZO

Chirurgie viscérale

Chirurgie viscéraleClinique de chirurgie du Centre Hospitalier du Haut-Valais

La chirurgie viscérale (du latin viscera = intestin, entrailles) s’occupe du traitement des atteintes du tube digestif et de l’estomac. Elle comprend le bilan, le traitement opératoire et le suivi de pathologies, blessures et malformations de l’ensemble du système gastro-intestinal, ainsi que du foie, de la vésicule et des voies biliaires, du pancréas, de la rate et de la glande thyroïde.

Nous avons toujours à cœur d’assurer des traitements individualisés orientés sur le patient, alliant grandes compétences et qualité. Grâce à des technologies dernier cri et une vaste expérience, notamment en matière de méthodes opératoires mini-invasives (cœlioscopie/endoscopie), le processus thérapeutique interdisciplinaire permet d’obtenir le meilleur traitement à long terme de nos patients.

La chirurgie viscérale intègre les domaines suivants:

  • Maladies de l’abdomen:
    Hernie diaphragmatique et reflux (brûlure d’estomac), maladie diverticulaire (diverticulite), maladies inflammatoires chroniques de l’intestin (colite ulcéreuse, maladie de Crohn). La plupart des opérations sont réalisées avec une technique mini-invasive, sous cœlioscopie, ou même par incision unique (SILS=Single incision laparoscopic surgery).
  • Maladies cancéreuses:
    Tumeurs de l’estomac, de l’intestin grêle, du gros intestin, du rectum, du foie, de la vésicule et des voies biliaires, du péritoine. Chaque recommandation thérapeutique est émise au cas par cas, sur la base des connaissances scientifiques les plus récentes (directives), en concertation avec les spécialistes des domaines d’oncologie, de gastro-entérologie, de radiothérapie et de chirurgie viscérale au cours d’une réunion de concertation d’oncologie.
  • Chirurgie de l’obésité et du diabète:
    En collaboration avec le docteur Alejandro Metzger, médecin agréé, une intervention (bypass gastrique) permet de traiter les patients souffrant d’un surpoids très important.
  • Maladies des glandes surrénales:
    La production excessive d’hormones, de même que les tumeurs des glandes surrénales, sont traitées par une ablation totale ou partielle à ventre ouvert ou sous cœlioscopie mini-invasive.
  • Maladies du côlon (proctologie):
    Le traitement des troubles hémorroïdaires recourt à différentes opérations (techniques de Parks, de Longo, de Milligan-Morgan, ligature élastique, etc.). Les maladies fistulaires sont traitées par l’utilisation de biomatériaux et reconstruction du sphincter. Les tumeurs peuvent être retirées par une technique mini-invasive (exérèse transanale par chirurgie endoscopique TEO). Le prolapsus rectal et les troubles de la défécation sont traités par des techniques laparoscopiques (rectopexie avec résection, avec ou sans filet).

Organisation

Sélectionner votre hôpital favori