Néonatologie

Viège

ViègeService de néonatologie au Centre Hospitalier du Haut-Valais

Les prématurés (naissance avant la 37e semaine de grossesse) et les nouveau-nés souffrant de pathologies sont en principe pris en charge par le service pour prématurés et nouveau-nés.

La proximité immédiate de la néonatologie avec la maternité permet aux parturientes de rester en contact direct avec leurs nouveau-nés malades et de les allaiter dans la mesure du possible, ou d'établir un lien physique grâce à la technique dite de la "mère kangourou".

Si en raison de son âge, son poids ou ses symptômes, un nourrisson nécessite toutefois un traitement spécialisé dans un centre de néonatologie, il est transféré par l'équipe de transport des nouveau-nés dans l'un des centres partenaires avec lesquels les médecins néonatologues de l'Hôpital du Valais sont en contact permanent.

Traitements dispensés dans notre service de néonatologie: lutte contre les infections, troubles du taux de glycémie, problèmes respiratoires simples, jaunisse, difficultés à déglutir (boire), problèmes de digestion, régulation insuffisante de la chaleur, etc.

En cas d'admission dans le service, les parents sont accueillis par un membre de l'équipe et informés sur le traitement dont leur enfant va faire l'objet. Ils reçoivent un numéro de téléphone qui leur permet de s'informer de son état de santé jour et nuit. Par ailleurs, ils sont sensibilisés aux normes d'hygiène à respecter pour la sécurité des nouveau-nés.

En savoir plus

Incubateur (couveuse): caisse fermée et transparente permettant de surveiller et tenir au chaud les enfants nés prématurément. Il y règne un taux d'hygrométrie idéal pour un prématuré.

Table d'examen: surface confortable surmontée d'une lampe à chaleur. Aide l'enfant nu à réguler sa température corporelle et facilite la surveillance. S'utilise aussi pour les nourrissons nés à terme.

Lit chauffant: berceau ouvert équipé d'un matelas chauffant. Idéal pour les nouveau-nés qui ont de la peine à réguler la température de leur corps.

Cathéter intraveineux (Venflon): petit tuyau de plastique introduit dans une veine pour une perfusion.

Pompe-seringue: pompe électrique réglée selon des intervalles prédéfinis pour administrer automatiquement au bébé et sans le réveiller:

  • du lait (via un mécanisme relié à une sonde gastrique),
  • des médicaments par voie intraveineuse.

Pompe à perfusion: pompe électrique pour l'administration de perfusions et de médicaments.

Tuyau d'oxygène pour respiration nasale: sonde nasale avec deux petits orifices pour l'administration d'oxygène dans les narines.

Thérapie CPAP (Continuous Positive Airway Pressure): appareil soutenant la respiration du nouveau-né par une surpression positive dans les voies respiratoires.

Respiration artificielle: les nouveau-nés atteints de grave pathologie pulmonaire par ex. n'étant pas en mesure de respirer seuls sont reliés à un respirateur via un tube inséré dans leur trachée. Les nourrissons placés sous respiration artificielle reçoivent en principe un traitement sédatif.

Monitoring (surveillance): surveillance de l'activité cardiaque et respiratoire du bébé à l'aide d'électrodes sur sa poitrine, d'un capteur au pied ou au poignet muni d'un témoin lumineux rouge et d'une manchette de mesure de la tension artérielle au bras ou à la jambe.

Pulsoxymètre: mesure en continu le taux d'oxygène dans le sang de l'enfant via une pincette fixée au pied, à un doigt ou au poignet.

Photothérapie: lampes de lumière blanche ou bleue suspendues au-dessus de la couveuse pour favoriser la diminution des pigments de bilirubine (jaunisse du nourrisson ou ictère). Les yeux du bébé sont protégés à l'aide d'une paire de lunettes en mousse. Le lange est plus petit possible L'enfant est souvent changé de position afin d'exposer toutes les parties de son corps.

Sonde gastrique: sonde qui relie le nez ou la bouche à l'estomac. Permet de nourrir l'enfant s'il n'en est pas capable seul.

Technique de la "mère kangourou": contact physique (peau contre peau) entre la mère (et le père) et le nouveau-né afin de stimuler et développer ses sens. Les battements cardiaques de la mère apaisent l'enfant et l'aide à se rétablir du stress induit par le traitement médical et le séjour dans le service de néonatologie, ce qui a un effet positif sur son état de santé général.

Dès qu'il est prévu que l'enfant sorte de l'hôpital, les surveillances sont progressivement arrêtées. L'équipe soignante s'assure que le nourrisson est capable de s'alimenter sans sonde et qu'il n'a plus besoin de la thermothérapie (régulation de la chaleur).

La date de sortie, qui dépend de l'évolution de l'enfant, est convenue d'entente avec les parents. Les parents sont informés suffisamment tôt afin de pouvoir se préparer à l'arrivée du nouveau-né à la maison.

Organisation

Selectionner votre hôpital favori

Brigue

Brigue

Überlandstrasse 14
3900 Brigue
+41 27 604 33 33

Plus d'information

Selectionner l'hôpital

Institut Central des Hôpitaux (ICH)

Sion

Avenue du Grand-Champsec 86
1951 Sion
+41 27 603 47 00

Plus d'information

Selectionner l'hôpital

Malévoz (Monthey)

Monthey

Route de Morgins 10
1870 Monthey
0800 012 210

Plus d'information

Selectionner l'hôpital

Martigny

Martigny

Av. de la Fusion 27
1920 Martigny
+41 27 603 90 00

Plus d'information

Selectionner l'hôpital

Montana - CVP

Crans-Montana

Route de la Moubra 87
3963 Crans-Montana
+41 27 603 80 00

Plus d'information

Selectionner l'hôpital

Saint-Amé

Saint-Maurice

Vers Saint-Amé 10
1890 Saint-Maurice
+41 27 604 66 55

Plus d'information

Selectionner l'hôpital

Sierre

Sierre

Rue St-Charles 14
3960 Sierre
+41 27 603 70 00

Plus d'information

Selectionner l'hôpital

Sion

Sion

Av. Grand-Champsec 80
1951 Sion
+41 27 603 40 00

Plus d'information

Selectionner l'hôpital

Viège

Viège

Pflanzettastrasse 8
3930 Viège
+41 27 604 33 33

Plus d'information

Selectionner l'hôpital