Actualités

En détail

    Exercice 2018 de l’Hôpital du Valais 

    L’augmentation de l’activité ambulatoire se confirme

    L’Hôpital du Valais publie aujourd’hui son Rapport de gestion 2018, ainsi que son Rapport qualité pour la même année. La progression de l’activité ambulatoire s’est confirmée en 2018 tandis que l’activité stationnaire est restée stable.

    La progression de l’activité ambulatoire s’est confirmée en 2018 avec une croissance de 4% par rapport à l'année précédente, l’activité stationnaire demeurant stable. Le volume global d’activités est resté aligné sur l’année précédente, sans écarts importants, ni à la hausse ni à la baisse. Dans ce contexte serein, « l’alerte météo » est venue de l’environnement financier, avec une pression constante sur les revenus liés aux tarifs que l’Hôpital ne peut que subir, alors que ses coûts augmentent légèrement, comme le coût de la vie, pour tenir compte des particularités de chaque région et offrir aussi bien des soins de proximité que très spécialisés.

    L’objectif de l'Hôpital du Valais est de maintenir des comptes équilibrés avec un écart inférieur à 1 % entre résultat et chiffre d’affaires global. Il vise également une attribution annuelle de 40 millions de francs aux recettes d'investissement pour préparer l’avenir et assurer le financement des nouvelles infrastructures hospitalières, notamment à Brigue et à Sion. Ces deux objectifs ont pu être atteints en 2018, avec des recettes d'investissement de 40,2 millions de francs et un résultat légèrement négatif (0.8% du chiffre d'affaires, soit 6 millions de francs).

    Infrastructures : préparer l’avenir

    Les montants thésaurisés pour les investissements permettent à l’institution de préparer sereinement l’avenir. Dans la foulée de l’ouverture en 2017 de la Stérilisation centrale de Martigny, aujourd’hui pleinement fonctionnelle, l’Hôpital du Valais a ainsi lancé ses grands travaux d’infrastructure en 2018, en commençant par le chantier du parking couvert de l’hôpital de Sion. Pour mémoire, ce dernier ouvrira en septembre prochain et permettra de libérer la place nécessaire à l’extension de l’hôpital de Sion.

    Parmi les faits marquants de l’exercice 2018 on retiendra la finalisation des projets de constructions stratégiques de Sion et Brigue, dont le cautionnement des dépenses prévues a fait tout récemment l'objet d'une décision positive du Grand Conseil, la publication de la Vision stratégique 2018-2022 de l’Hôpital du Valais, la pose de la première pierre du parking de Sion, les 40 ans de l’Institut Central des Hôpitaux (ICH), l’installation d’un appareil IRM « Prisma » 3 Tesla à Sion en collaboration avec EPFL, l’inauguration du centre de simulation et de formation pour le Haut-Valais, le Prix Procap Valais remis à l’HVS et le respect des engagements pris avec les partenaires sociaux.

    Autant d’éléments qui donnent un cap important à l’Hôpital du Valais et lui permettent de s’affirmer comme une entreprise publique dotée d’une vision à long terme et qui se veut attractive en matière de conditions de travail.

    Rapport qualité : un engagement pour l’amélioration continue

    S’agissant de la qualité des soins, un rapport est établi annuellement depuis le début des années 2000. Il permet d’affirmer la volonté de transparence de l’Hôpital du Valais et son engagement dans la voie de l’amélioration continue. Un engagement encore renforcé par de nombreuses autres démarches, dont l’ensemble vise à appréhender les multiples dimensions de la qualité des soins et de la sécurité des patients. On songe ici à la prise en compte des attentes et besoins des patients, la mesure d’indicateurs nationaux et internes, la gestion des incidents et des vigilances, la formation des collaborateurs et la collaboration au sein d’un réseau par le biais de conventions avec des hôpitaux universitaires.

    Sélectionner votre hôpital favori