Actualités

En détail

    Les hôpitaux romands s’unissent autour de la poésie

    Du 20 mars au 3 avril, plusieurs hôpitaux romands ouvrent leurs portes au Printemps de la poésie sur l’initiative de Julie Delaloye, médecin et poète. À l’Hôpital du Valais, les quelques 800 patients des hôpitaux de Sion, Sierre, Martigny, St-Amé et Malévoz se verront recevoir des poèmes. Des mots qui touchent, encouragent, soulagent et redonnent de l’espoir à ceux qui ne peuvent pas quitter leur lit d’hôpital.

    La poésie peut parfois aider à surmonter la douleur. C’est pourquoi, l’Hôpital du Valais renouvelle avec joie son partenariat avec le Printemps de la poésie et l’association Cellules poétiques grâce au projet de Julie Delaloye, médecin spécialiste en soins intensifs, infectiologie et également poète. Ainsi, pendant quinze jours, du 20 mars au 3 avril, les 800 patients des sites romands de l’Hôpital du Valais recevront des poèmes directement dans leur chambre, lors des prises de commandes des repas de midi.

    Depuis 2016, le projet « Un Printemps de la poésie à l’hôpital » permet la distribution de poèmes, l’organisation de lectures, de performances poétiques ainsi que des expositions dans les hôpitaux romands.

    S’unir autour de la poésie

    Selon Julie Delaloye « en 2020, fortement marqué par la crise sanitaire, l'hôpital est devenu plus que jamais le cœur battant de notre société. Lieu de bouleversements, de chaos, mais également de formation, de transmission, de joie, l'hôpital a su se réorganiser. Certes en se cloisonnant d'une part pour protéger ses patients et collaborateurs, mais surtout en se réinventant à chaque instant pour continuer à faire exister les liens humains, essentiels, qui s'y nouent ».

    C’est dans ce contexte qu’il a semblé opportun de réunir les hôpitaux de Suisse romande autour de la poésie, avec le projet commun d'une distribution de poèmes, afin de faire résonner ensemble une voix de vitalité et de solidarité. Un appel à poèmes a ainsi été lancé auprès de poètes suisses romands, qui a permis de récolter près de 490 poèmes destinés aux patients de l’Hôpital du Valais, de l’Hôpital Riviera-Chablais, des Hôpitaux Universitaires de Genève, du Centre hospitalier universitaire vaudois, ainsi que de l’Ensemble Hospitalier de la côte.

    Des petits gestes pour soulager le quotidien des patients

    Comme le souligne la médecin et poète, la poésie permet d'accueillir la possibilité de l'inaudible, de l'invisible et ouvre des portes vers ce qu'il y a de mystérieux dans notre existence. La poésie apparaît souvent dans des moments particulièrement intenses de l’existence, car la maladie creuse une brèche, une interrogation à laquelle la médecine ne sait pas toujours répondre. C'est là que vibre l'intervalle du poème qui laisse entrevoir autre chose que les seules explications rationnelles. Le poème aide à résister et à tenir debout!

    Printemps de la poésie

    Le Printemps de la poésie est une manifestation culturelle ayant pour vocation de célébrer la poésie sous toutes ses formes. Le principe a été élaboré par l'UNESCO et mis en place avec succès en France et au Québec depuis 1999. Ainsi, chaque année, au mois de mars, quelques jours avant l’arrivée du printemps, des milliers de manifestations sont organisés dans les lieux les plus variés afin de faire découvrir la poésie au plus large public. Depuis 2016, le concept a été développé en Suisse romande avec le soutien de l’Université de Lausanne (UNIL), les librairies Payot et la Ville de Lausanne.

    Cellules poétiques

    Cellules poétiques est un festival né durant le Printemps de la poésie 2018. La poésie exprime ses multiples facettes dans différents lieux culturels de Martigny et région. En 2021, il fera jaillir de la poésie en musique lors de plusieurs événements aux Caves du Manoir à Martigny en mai, et plus tard à la Grange de Marie-Thérèse Chappaz à Fully.

    Sélectionner votre hôpital favori