Service d'anesthésiologie et de réanimation du CHVR

Médecins en formation

Médecins assistants etchefs de clinique

Le SAR est catégorisé A2 par l’ISFM, de sorte que sont reconnues au maximum 3 années comme formation spécifique.
Le SAR fait partie de la Commission Latine COMASUL qui revoit chaque candidat éligible à la formation d’anesthésiologie en Romandie et au Tessin. Si le candidat est accepté, la COMASUL l’assiste jusqu’à l’obtention de son titre FMH et permet une répartition efficace des assistants entre les hôpitaux universitaires et périphériques de Suisse-Romande. Un certain nombre de nos MAs partent également sur Berne. Ils entrent alors dans le système de rotation des hôpitaux affiliés à l’Hôpital de l’Ile. Dr Grape participe aux entretiens d’embauche des nouveaux MA à l’Hôpital de l’Ile.
Concrètement le SAR déploie son activité sur les sites de Sierre, Sion et Martigny. Au total sont pratiqués environ 16 000 actes d’anesthésie, dont 1 000 actes d’analgésie obstétricale. A l’Unité d’Evaluation Préopératoire plus 7 000 consultations pré-anesthésiques sont réalisées. Le SAR fait également environ 8 000 consultations par année d’antalgie aigue et presque 5 000 consultations d’antalgie chronique.

En tant que service transversal, le SAR joue un rôle de pivot dans la médecine aigüe du CHVR. Il participe activement aux processus décisionnels de plusieurs groupes multi-disciplinaires comme le team de réanimation, le team ERAS colorectal, thoracique et gynécologique et le Heart Team.  
Le SAR est également très actif dans le domaine de la formation. Il propose une offre multimodale avec notamment : 

  • des journées de Simulation haute-fidélité interprofessionnelles, anesthésique et interdisciplinaires
  • des cours de réanimation avancée (ALS, ILS, BLS, start4Neo et l’EPALS)
  • des cours d’échographie d’urgence comme le POCUS cardiaque (Winfocus) reconnu par la SGUM depuis 2021 et prochainement un cours de POCUS thoracique et POCUS vasculaire.

Un service de garde 24h/24 sur le site de Sion offre à nos MA une exposition clinique intense et diversifiée. Le MA travaille sous supervision adaptée à son développement. Il partage la responsabilité de la garde avec une équipe constituée de 1 médecin-cadre et deux infirmières-anesthésistes. C’est une opportunité concrète de développer des compétences de travail en équipe.  
Pour mener à bien ces différentes missions le service dispose des équivalents plein temps suivants : 

  • Médecins cadres : 16.2 EPT (dont 3.3 exclusivement pour le centre du traitement de la douleur)
  • Médecin hospitalier : 0.8 EPT
  • Chefs de cliniques : 7.5 EPT
  • Médecins assistants : 16 EPT (dont 2 en rotation aux soins-intensifs)
  • Infirmiers: 65 EPT

Informations supplémentaires sur : www.hopitalvs.ch/anesthesie

En général, douze places de formation sont occupées par les candidats à la formation en anesthésiologie. Pour eux nous préconisons 2 à 3 ans de formation dans notre établissement avec une rotation de 6 mois aux soins intensifs. Depuis 2022 existe également la possibilité d’une rotation de 6 mois en antalgie. Quatre postes de 12 mois chacun sont réservées pour les MA d’autres disciplines, en général 1 place pour les soins intensifs et 3 places pour les urgences. Pour les MA des urgences une filière a été créé en 2021 pour coordonner les tournus de 12 mois aux soins intensifs, aux urgences et en anesthésie.  
En résumé le SAR du CHVR est en mesure d’offrir à chacun de nos jeunes collaborateurs (MA ou CDC) une exposition complète et progressive à la médecine péri-opératoire (anesthésiologie, réanimation, soins intensifs, antalgie). Cette solide polyvalence anesthésique se développe au sein d’un climat de sécurité psychologique élevée.  

Concept de formation postgraduée anesthésiologie

Travail au sein du SAR

Tous les médecins assistants sont soumis à la loi sur le travail discutée avec l’ASMAVal. Les 50 heures de travail sont respectées par notre service.
La journée commence le matin au bloc opératoire. En général, le MA recoit son attribution à une salle d’opération la veille, lui permettant des revoir les cas, si besoin avec un médecin CDC ou cadre. Il participe à tous les types d’interventions selon ses aptitudes et le niveau de sa formation. Sur les ailes (Sierre et Martigny) le MA, en fonction de son expérience, pourra s’occuper d’une à deux salles d’opération. Il est toujours sous la responsabilité d’un médecin cadre qui le supervisera de manière continue ou intermittente en fonction des opérations et de l’avancement de sa formation.
Environ une fois par semaine, le médecin assistant passera un jour à l’UEP et un jour de garde de jour en semaine. Une fois par mois, il fait un jour de garde le week-end.
Environ quatre fois par mois, il sera engagé pour la garde de nuit.

L'avis des assistants

Actuellement en 2ème année de formation, j'effectue au sein du SAR mes 3 premières années en anesthésie. Le service offre un super cadre d'apprentissage, avec une grande variété de cas. Les médecins formateurs sont disponibles, et le service est souple, dynamique et à l'écoute envers les assistants ! On s'y sent bien et on vient au travail avec la banane ! Vive le SAR !

Les premiers mois passés dans le service d'anesthésie du CHVR furent pour moi une révélation. J'ai découvert une branche fascinante, toujours en évolution et nécessitant des compétences très singulières. Les personnes que j’ai rencontrées m’ont enthousiasmé dès mon premier jour. Il s’agit de mon expérience professionnelle la plus marquante jusqu’ici. 

Après avoir travaillé en médecine interne, j’ai découvert la spécialité d’anesthésie en commençant il y a une année au SAR du CHVR, et je n’ai jamais regretté ce choix. Nous sommes rapidement bien encadrés, soutenus et écoutés par nos supers collègues de travail (chefs / assistants / infirmiers).

La force du service, c’est aussi la diversité des actes anesthésiques que nous effectuons sur les 3 sites hospitaliers (Sion-Sierre-Martigny). Ça donne envie de revenir au travail chaque jour. Et tout ça, en Valais !

Dr Timothy Romelli

Sélectionner votre hôpital favori