Clinique de jour pour adultes

Processus thérapeutique

Modules psychothérapeutiques

Le traitement à la Clinique de jour se compose de plusieurs modules judicieusement coordonnés. Tous nos patients sont intégrés dans ce contexte thérapeutique multimodal. Ils participent aux différents modules psychothérapeutiques tous les jours de semaine selon un ordre précis. Grâce aux approches multiples de notre équipe pluridisciplinaire, ce programme thérapeutique vous donne la possibilité de faire de nouvelles expériences avec vous-mêmes et avec d’autres personnes dans un groupe.

Les thérapeutes tiennent régulièrement des réunions d’équipe et discutent de l’évolution de chaque traitement. Il en résulte une compréhension globale du développement spécifique et du vécu unique de chaque patient. Cette approche permet un accompagnement thérapeutique adapté aux besoins individuels de nos patients dans le processus de traitement.

Vous pouvez voir ici un exemple de planning hebdomadaire.

Psychothérapie individuelle

Lors de la psychothérapie individuelle, les nouvelles expériences vécues sont évaluées par rapport à leur pertinence thérapeutique et attribuées à une perception de soi modifiée, dans un cadre protégé. Les rendez-vous hebdomadaires ont lieu avec un thérapeute de référence. Les thérapeutes individuels sont globalement responsables de la réalisation du traitement.

Facteurs d’efficacité de la thérapie individuelle:

  • la maladie est analysée d’un point de vue psychosomatique global
  • la structure de la personnalité est mise en relation avec les déclencheurs psychiques et sociaux des troubles dans le contexte de la biographie
  • de nouvelles expériences émotionnelles sont rendues possibles, ce qui rend accessibles la considération et l’évaluation personnelles
  • des compétences opérationnelles orientées solution sont développées.

Psychothérapie de groupe

La thérapie de groupe orientée sur le schéma thérapeutique a lieu une fois par semaine et propose un espace particulièrement intense d’expérience, d’expérimentation et de développement en communauté. Le groupe représente un microcosme social.

Facteurs d’efficacité de la thérapie de groupe:

  • prise de conscience que le patient n’est pas seul avec ses problèmes, expérience de la communauté, de l’estime et de la compassion,
  • prise de conscience que chacun a quelque chose à offrir aux autres, ce qui va souvent à l’encontre de ses propres attentes, renforcement de l’estime de soi et augmentation de l’auto-efficacité,
  • la sincérité des autres patients peut encourager à admettre ses propres pensées et expériences et à les verbaliser devant les autres, ainsi qu’à vivre et montrer plus intensément ses sentiments,
  • s’engager sur un terrain d’exercice pour les conflits interpersonnels («apprentissage interpersonnel»),
  • identification et traitement des schémas relationnels inhibiteurs («apprendre à mieux se comprendre»),
  • faire de nouvelles expériences émotionnelles «correctrices»; expérience de la résonance, du reflet et de la mentalisation.
  • indications par comparaison des façons dont les autres patients gèrent leurs symptômes et leur maladie.

D’après notre expérience, nos patient(e)s considèrent le groupe comme un soutien important dans leur processus de guérison.

Relaxation thérapeutique

La relaxation thérapeutique consiste à développer une nouvelle forme d’accès à soi et à son propre corps à travers la relaxation musculaire progressive et l’entraînement autogène. Des exercices spécifiques permettent de parvenir à une détente physique et psychologique. Les exercices de relaxation sont faciles à répéter dans la vie quotidienne et sont utiles en cas d’états d’agitation, de troubles du sommeil et lors du désamorçage d’un niveau de tension général élevé.

Objectifs

Les objectifs de la relaxation thérapeutique:

  • baisse du niveau de tension et d’agitation intérieures
  • réduction de la tension musculaire générale
  • réduction des symptômes de stress
  • effet régulateur des émotions
  • amélioration de la perception physique
  • amélioration des fonctions cognitives

Préparation au travail

La préparation au travail permet aux patients de s’informer sur les métiers et les possibilités de formation, de monter un dossier de candidature, de se préparer à des entretiens d’embauche notamment à travers des jeux de rôles et de prendre connaissance du marché actuel de l’emploi sur Internet, dans des journaux ou d’autres médias. À cette fin, nous établissons des relations avec l’office régional de placement (ORP) et entretenons des contacts avec des employeurs actuels. Les séances de préparation au travail permettent également de régler des démarches administratives en suspens (ORP, formulaire de la caisse maladie ou appels téléphoniques nécessaires).

Objectifs

L’objectif de la préparation au travail est la réintégration active de nos patients dans la vie professionnelle. Ils doivent pour cela se dépasser, se prendre en main, agir en autonomie, prendre des décisions et ainsi redécouvrir leur capacité à être efficaces.

Promotion de la santé

La promotion de la santé englobe des mesures efficaces d’amélioration et de maintien de la santé. Il s’agit d’un processus qui donne aux patients la capacité de renforcer leur santé. Des travaux de groupes sur des thèmes spécifiques conduisent à des échanges au sein du groupe. La santé est considérée d’un point de vue global. Cela signifie que la santé peut être perçue comme le bien-être physique, psychologique et social.

Objectifs

L’objectif de la promotion de la santé consiste à faire apprendre aux patients à se prendre en main afin de favoriser et de maintenir leur santé.

Artisanat individuel

Dans le cadre de l’artisanat individuel, les patients créent une œuvre individuelle à l’aide de différents matériaux et avec un soutien. Terre glaise, bois, pierre ollaire et soie favorisent les aptitudes manuelles.

Objectifs

L’objectif de l’artisanat individuel consiste à favoriser la planification des actions, à élargir les possibilités opérationnelles et à mettre les patients en action. La découverte de la capacité des patients à être efficaces et le processus de travail axé sur les solutions sont d’autres objectifs élémentaires de cet atelier. En outre, il vise à encourager les patients à chercher et trouver des solutions, à augmenter leur tolérance à la frustration et à faire l’expérience de réussites. Le patient sent rapidement les conséquences de ses propres actes et apprend à gérer ses erreurs lors de son travail sur son œuvre. La découverte d’expériences de différentes qualités grâce aux divers matériaux est également un élément essentiel de l’artisanat individuel. Le travail manuel permet par ailleurs aux patients d’exercer des compétences qui leur sont difficiles dans la vie quotidienne. Cela les aide d’œuvrer à leurs objectifs individuels, par exemple parvenir à se concentrer et se tenir à une structure donnée.

Création artistique

Dans la cadre de la création artistique, les patients s’expriment de manière non verbale à l’aide de couleurs et de formes tout en respectant un thème prédéfini. Cet atelier permet d’aborder des thèmes du quotidien tels que la discrimination, la proximité et la distance, dire non, assumer une responsabilité ou y renoncer. L’interaction entre chaque membre du groupe est un élément central. Le papier, objet délimité, offre un espace d’exercice protégé où la communication non verbale prend forme.

Un tour de table en fin de séance permet aux patients de verbaliser ce qu’ils ont vécu en peignant et de chercher dans le quotidien le lien avec les schémas comportementaux.

Objectifs

L’objectif de la création artistique consiste à accéder à sa propre vie affective, s’essayer à la peinture et s’exprimer de manière non verbale. Les patients sont invités à trouver le lien entre les thèmes évoqués et leur quotidien. L’objectif est par ailleurs de traiter le vécu et de déconstruire la peur de conceptions figées. Les patients devraient faire l’expérience du commun et de la différence, favoriser l’acceptation et la tolérance, mais aussi identifier leurs propres schémas comportementaux et expérimenter de nouveaux comportements dans ce cadre protégé.

Entraînement à la concentration

«Apprendre, c’est répéter. »

D’une façon générale, l’entraînement à la concentration vise un entraînement global et axé sur la santé de fonctions cognitives telles que la concentration, la perception, le traitement des informations, la mémoire, la logique et le langage. Des fiches de travail et des jeux d’apprentissage sont utilisés à cette fin.

Objectifs

Les patients apprennent à contrôler leurs pensées, à se centrer sur une chose et à se concentrer. En synergie avec les autres offres thérapeutiques, l’entraînement à la concentration déploie son effet en permettant une mise en œuvre plus rapide et un accès plus facile aux contenus des autres activités. En outre, la capacité de concentration est ainsi favorisée, ce qui peut avoir une influence positive sur les stratégies d’action dans la vie quotidienne.

Groupe ouvert

Le groupe ouvert est organisé par un certain patient du groupe. Le patient propose des activités à effectuer avec le groupe. Il peut s’agir de jeux d’extérieur ou d’intérieur, d’activités créatives, de visites, d’activités sportives ou de jeux de société.

Objectifs

L’objectif du groupe ouvert consiste à faire faire aux patients l’expérience de la prise de responsabilité. La promotion de l’autonomie, des comportements adaptés à la situation, des compétences sociales et l’ancrage dans la réalité figurent au premier plan.

ZERA

(lien entre maladie, réadaptation et travail)

ZERA est un programme d’entraînement collectif qui soutient la réadaptation professionnelle des personnes souffrant d’une maladie psychique. Il s’agit de traiter de manière didactique les trois questions clés suivantes:

  1. Quelles sont actuellement mes forces et mes faiblesses?
  2. De quelles possibilités professionnelles et de quels soutiens puis-je profiter?
  3. Quels sont mes souhaits et mes objectifs pour mon avenir professionnel?

L’entraînement à la résolution des problèmes, l’intervention en cas de crise, le modèle de stress et de vulnérabilité et la prévention de la rechute en lien avec le travail sont également traités dans le groupe.

Les contenus de cette activité de groupe s’imbriquent également avec les contenus d’autres offres thérapeutiques collectives de la Clinique de jour. Des termes tels que les premiers signes d’alarme, les possibilités de décharge ou la courbe de tension peuvent être repris d’autres activités et travaillés plus en profondeur.

Objectifs

L’objectif du groupe ZERA consiste à favoriser l’auto-efficacité et les compétences d’action des patients. Il vise à soutenir les patients lors de leur réintégration dans le monde du travail. Les patients ont également la possibilité d’aborder le thème du travail sans pression ni anxiété et découvrent leurs compétences professionnelles de base.

Groupe psycho-éducatif Thérapie par les schémas (PS)

Le PS est un complément théorique-pratique à la thérapie de groupe orientée vers la thérapie des schémas à la clinique de jour pour adultes. Elle offre aux patients la possibilité d'en savoir plus sur leurs schémas et les expériences (schémas et modes). En outre, la thérapie de groupe permet aux patients de discuter de leurs propres schémas et modes et d'apprendre à les gérer dans le cadre d'un travail individuel et de groupe.

Comme les autres groupes psychoéducatifs de la clinique de jour, le PS est également divisé en huit sessions consécutives. Les trois premières sessions traitent des concepts de schéma et de mode. À l'aide de questionnaires spécifiques, les patients apprennent à identifier leurs schémas et leurs modes dans le cadre de travaux en groupe et en petit groupe. Les sessions suivantes se concentrent sur la reconnaissance et la manipulation des différents modes dans la vie quotidienne.

Objectifs

L'objectif de PS est de ,

  • Apprendre à connaître ses propres schémas et expériences (schémas et modes) et à mieux se comprendre dans ses propres pensées, sentiments et actions.
  • Acquérir des connaissances sur le développement et le fonctionnement de ses propres schémas et modes.
  • Echanger et s'exercer au travail en petits groupes
  • Apprendre différentes compétences et stratégies d'adaptation pour faire face à ses propres schémas et modes dysfonctionnels.
  • Pour assurer une meilleure et plus efficace participation à la "thérapie de groupe"

Groupe psycho-éducatif Dépression

La dépression est une maladie à prendre au sérieux qui se répercute sur différents aspects d’une personne: l’humeur, le comportement et la pensée sont affectés. La dépression influe sur la façon dont une personne mange, dort, se sent et pense. Un traitement adapté permet d’aider la plupart des personnes souffrant de dépression à mieux se sentir et à apprendre à gérer leur maladie. Pour cela, il faut toutefois qu’elles reconnaissent leur dépression comme telle. C’est précisément le but du groupe psycho-éducatif Dépression.

Objectifs

Les objectifs du groupe psycho-éducatif Dépression:

  • apprendre à identifier et à comprendre les causes, les symptômes et les processus d’une maladie dépressive,
  • comprendre comment gérer sa propre dépression,
  • acquérir différentes aptitudes et stratégies de gestion de la dépression et les exercer aussi bien à la Clinique de jour qu’à l’extérieur,
  • échanger au sein du groupe et mener des discussions,
  • donner la possibilité d’une décharge émotionnelle et favoriser son propre bien-être,
  • élaborer une méthode durable et à long terme de gestion de la dépression afin d’éviter les éventuelles rechutes.

Groupe psycho-éducatif Anxiété

Le «système d’alarme» inné, normal et inoffensif qu’est la peur peut nous faire sortir des rails pour différentes raisons. La crainte se transforme alors inutilement en angoisses, se répète et dure. Les personnes qui souffrent d’un trouble anxieux éprouvent également des sentiments de perte de contrôle, de détresse et de résignation. Les angoisses déterminent de plus en plus leur vie et les limitent sur le plan privé et professionnel. Il en résulte une plus grande souffrance psychologique et un bien-être réduit. Un traitement adapté permet d’aider la plupart des personnes souffrant d’un trouble anxieux à mieux comprendre leur maladie, à apprendre à la gérer et à reprendre le contrôle sur leurs angoisses. C’est précisément le but de cette thérapie de groupe. Le groupe psycho-éducatif Anxiété se compose de huit modules qui se complètent et place au premier plan la transmission de connaissances, l’échange et l’apprentissage de stratégies pour maîtriser la maladie.

Objectifs

Les objectifs du groupe psycho-éducatif Anxiété: 

  • apprendre à identifier et à comprendre les causes, les symptômes et les facteurs de durabilité des troubles anxieux;
  • acquérir des connaissances permettant aux patients de gérer leur trouble anxieux;
  • acquérir différentes aptitudes et stratégies de traitement du trouble anxieux et les exercer à la Clinique de jour et à l’extérieur;
  • échanger au sein du groupe, mener des discussions et apprendre mutuellement;
  • ne pas gommer les angoisses, mais les ramener à une proportion normale et saine. Rompre les comportements d’évitement, réduire les limitations dans la vie privée et professionnelle afin que les patients reprennent le contrôle sur leurs angoisses;
  • élaborer une méthode durable et à long terme de gestion des troubles et des angoisses afin d’éviter les éventuelles rechutes.

Compétences sociales

Les compétences sociales font référence à la disponibilité et l’utilisation de comportements cognitifs, émotionnels et moteurs qui, dans certaines situations sociales, mènent à un rapport favorable à long terme entre conséquences positives et négatives pour les patients. Le comportement social adapté s’apprend, tout comme les autres comportements. Le groupe Compétences sociales aborde principalement les trois types Faire valoir ses droits (type R)relation (type B) et Sympathie (type S). Ces trois types font l’objet de discussions avec les patients sur le plan théorique et pratique, mais aussi de jeux de rôles permettant leur transfert dans la vie quotidienne.

Objectifs

  • Trouver de l’aide à travers des exercices dans les domaines suivants:
    • difficultés à obtenir gain de cause malgré des exigences et des intérêts légitimes,
    • difficultés à défendre ses besoins et souhaits de manière appropriée avec le partenaire, des amis et des connaissances,
    • difficultés à gagner la sympathie d’autres personnes (par ex. lors de la prise de contact),
  • bilan des propres compétences sociales du patient et élargissement de celles-ci,
  • transmission de l’aspect théorique et entraînement à travers des jeux de rôles pour un ancrage dans la vie quotidienne.

Régulation des émotions

Tout humain ressent des émotions et doit trouver un moyen de les gérer. Les émotions sont des indicateurs et aident ainsi notre corps à réagir dans de notre vie quotidienne complexe. L’activité Régulation des émotions consiste à percevoir ses propres sentiments, les comprendre et les accepter. Il s’agit également de poursuivre des objectifs, même si des sentiments négatifs sont à prévoir. Le groupe de régulation des émotions aide à contrôler ses propres impulsions et à mettre en œuvre des stratégies de régulation adaptées à la situation. Cette activité pratiquée à la Clinique de jour se compose de 5 domaines différents (conscience émotionnelle, tolérance au stress, tensions, gestion des sentiments, aptitudes interpersonnelles) traités avec les patients au cours de 10 séances au total.

Objectifs

  • Acquérir des connaissances sur les émotions et leur régulation.
  • Apprendre à identifier l’état émotionnel dans lequel se trouve le patient.
  • Reconnaître les signaux d’alerte.
  • Améliorer la capacité du patient à réguler ses propres émotions.
  • S’entraîner à la conscience émotionnelle, qui s’inscrit dans la régulation des émotions.

Élaboration d’une valise d’urgence ou caisse à outils contenant différentes aptitudes qui permettent de mieux gérer l’état émotionnel sur- ou sous-régulé.

Petit groupe

Dans le petit groupe, des activités adaptées, telles que de l’activité physique, des jeux collectifs, des activités créatives, etc. sont pratiquées.

Objectifs

  • Favoriser et acquérir des aptitudes individuelles.
  • Stimuler la perception de soi et des autres.
  • Favoriser la motivation, la résilience et la persévérance à travers des expériences de réussites.
  • Respecter des règles.

Cuisine/repas commun

Un repas est préparé chaque jour, du lundi au vendredi, pour les patients de la Clinique de jour et leurs accompagnants. Deux patients s’inscrivent à la cuisine le mardi chaque semaine lors de la répartition des tâches. Le menu est défini au préalable dans le groupe, dans le respect du budget par personne. Les quantités sont calculées et les achats planifiés. Le rôle de l’accompagnant consiste à guider, soutenir, déléguer et, si besoin, coordonner.

Objectifs

  • Le groupe de cuisine donne aux patients la possibilité d’apprendre à être autonomes à leur domicile pour une vie plus indépendante.
  • Les repas pris en commun soutiennent la culture alimentaire, le maintien des horaires de repas, les règles de conduite à table et renforcent les interventions thérapeutiques relatives aux repas.
  • Élaboration d’une alimentation saine, réfléchie et respectant le budget défini.
  • Travailler des aptitudes (apporter des compétences et en recevoir).
  • Acquérir des compétences (découvrir, exercer et faire l’expérience de réussites).
  • Acquérir de l’autonomie pour atteindre l’auto-suffisance.
  • Favoriser et acquérir des compétences sociales, des compétences de groupe et des compétences interactionnelles.

Médiathèque

Une fois par semaine, le groupe de patients de la Clinique de jour visite la médiathèque de Brig. Les patients peuvent y consulter différents contenus, s’informer, avancer dans leur parcours grâce à des informations relatives au travail, à leur maladie et souvent se replonger dans leurs hobbys ou centres d’intérêt personnels.

Objectifs
Les patients profitent d’un accès à la littérature, à des films et à la musique lors de leur visite de la médiathèque. Ils découvrent ainsi comment et où ils peuvent s’informer sur tous les domaines spécialisés. Enfin, un des objectifs importants consiste à donner au patient un accès à la formation et à des informations.

Marche

Dans ce groupe, les patients vont marcher ensemble. Cette activité permet de coordonner et d’entraîner l’appareil locomoteur dans son entier. La marche est une pratique physique efficace et peu fatigante. Chez les personnes souffrant de maladies psychiques, la marche représente une forme d’activité physique, mais permet surtout de prendre conscience de son corps. Les effets de l’activité physique sur le bien-être psychique permettent d’en tirer de nombreux bénéfices pour les patients.

Objectifs
La stimulation et l’entraînement de l’appareil locomoteur offrent aux patients une amélioration de leur bien-être psychique et physique. Ils ont ainsi la possibilité de découvrir ou de retrouver le plaisir de bouger. Le groupe de marche permet également d’exercer et de développer les compétences sociales.

Interactions humaines

Au-delà des modules thérapeutiques en eux-mêmes, l’un des facteurs d’efficacité du séjour à la Clinique de jour est le «milieu thérapeutique» en général. En dehors des thérapies aussi, par exemple pendant les pauses, des rencontres importantes et des conversations approfondies ont lieu. L’expérience probable de passer d’une situation de retrait social à une situation de rencontre peut certes faire peur, dans un premier temps, mais elle est généralement vécue comme un soutien majeur et un pas vers l’avant dans les interactions sociales. Bien des patients considèrent cette expérience comme un aspect important de leur séjour et en retirent des suggestions très utiles. Nos locaux leur offrent le cadre approprié.

Accompagnement médical

L’accompagnement médical est assuré par un médecin psychiatre et un psychothérapeute. Il est complété par des coopérations avec toutes les autres spécialisations vers lesquelles nos patients peuvent être orientés rapidement et à proximité, si nécessaire, pour un diagnostic ou un traitement complémentaire.

Collaboration interdisciplinaire

Le traitement de nos patients ne saurait être complet sans une collaboration étroite avec leurs proches, leurs employeurs, leurs médecins de famille, les services sociaux, les thérapeutes impliqués dans le traitement préalable et le suivi, et d’autres institutions centrales (telles que l’assurance invalidité). Des réunions communes sont organisées à des fins d’échange d’informations, de définition des missions et des compétences afin d’assurer le meilleur soutien possible pour nos patients. La réintégration professionnelle figure ici aussi au premier plan. Elle s’accompagne d’un soutien en faveur de la réorientation professionnelle, de la coordination d’essais de travail et du groupe thérapeutique «Préparation au travail».

Sélectionner votre hôpital favori