Actualités

Incident en rapport avec un coloscope

Incident en rapport avec un coloscope

Lors des contrôles de routine effectués le 26 août 2014 sur les coloscopes (appareils utilisés pour les examens visuels du côlon) de l’hôpital de Martigny, des microbes (bactéries) ont été trouvés en quantité modérée.

Ceci a motivé le retraitement de l'appareil selon la procédure en vigueur et un nouveau contrôle le 30 septembre. Ce contrôle a révélé une aggravation du problème. Des bactéries étaient présentes en plus grande quantité qu'auparavant sur le même appareil, alors que les autres répondaient aux normes en vigueur. Dès réception de ces résultats, le coloscope en question a été immédiatement retiré et n’a plus été utilisé. Il a ensuite été envoyé au fabricant pour une révision détaillée. Les contrôles sur tous les autres coloscopes se poursuivent et se révèlent normaux.

Microbes identifiés pas dangereux

Les microbes identifiés sur le coloscope en question ne sont pas dangereux, mais on ne peut pas exclure que d’autres, comme des virus ne pouvant pas être recherchés sur le coloscope, aient contaminé cet appareil. Bien que la transmission d’une maladie infectieuse par un coloscope soit extrêmement rare, tout doute concernant une infection doit être levé. Pour cette raison l’Hôpital du Valais a contacté les quarante patients chez qui l’appareil en question a été utilisé afin de le leur proposer une consultation et des analyses spécifiques en vue d’identifier ou d’exclure toute infection consécutive à son utilisation. Les coûts engendrés par les consultations, les analyses et un éventuel suivi seront évidemment pris en charge par l’Hôpital du Valais.

Les médecins traitants de tous ces patients ont été avertis de cet incident, ainsi que le médecin cantonal afin qu’il puisse transmettre cette information aux autorités de surveillance de la santé.

L’Hôpital du Valais, son Centre Hospitalier du Valais Romand et son Institut central (ICHV) tiennent à exprimer leurs excuses auprès des patients pour tous les désagréments consécutifs à ce regrettable incident.

Sélectionner votre hôpital favori