Actualités

Prix de l’Hôpital du Valais: deux équipes gagnantes ex-aequo

Prix de l’Hôpital du Valais: deux équipes gagnantes ex-aequo

Ouvert aux collaborateurs depuis plusieurs années, le Prix de l’Hôpital du Valais a enregistré 18 soumissions de leur part en 2015. Deux vainqueurs ex-aequo ont été désignés dans la catégorie « HVS équipe ». Les vainqueurs de la catégorie « étudiants » sont également connus, tandis que le prix « collaborateur individuel » n’a pas été attribué, faute de candidat.

 Avec dix-huit projets présentés en 2015, Mario Desmedt, directeur des Soins de l’Hôpital du Valais, se réjouit de l’intérêt suscité par le Prix de l’Hôpital du Valais. «Cette année, le niveau des dix-huit soumissions était très élevé et le choix difficile», explique-t-il. «Nous n’avons cependant enregistré aucune proposition du Centre Hospitalier du Haut-Valais, ni de projet dans la catégorie  « collaborateur individuel». Raison pour laquelle nous avons décidé de nommer deux gagnants ex-aequo dans la catégorie ‘prix HVS équipe’ ».

Gagnants du Prix de l’Hôpital du Valais 2015

  • Mme Murielle Borgeaud et l’équipe pluridisciplinaire hospitalo-ambulatoire du Département de psychiatrie et psychothérapie du Centre Hospitalier du Valais Romand avec le projet «  Comment puis je parler à mon enfant de mon hospitalisation, voire de ma maladie ? »
  • Mmes Fumeaux-Rapillard & Lugon, et l’équipe de l’hémodialyse de Sion avec le projet « L’hémodialyse à domicile » .

Gagnants dans la catégorie « étudiants »

  • Filière soins infirmiers: M. Joachim Maury pour son travail «L’intelligence émotionnelle contre le stress et le burnout dans la profession infirmière », portant l’attention sur l’importance d’un bon environnement de travail pour les soignants.
  • Filière physiothérapie: Mmes Barbara Jutzi et Cécile Breitenmoser pour leur travail « Integration durch Bewegung : ein Projektbericht », visant à promouvoir l’intégration des immigrants – plus spécifiquement les filles d’immigrants -  par le mouvement.

Doté de 1000 francs, le prix de l’Hôpital du Valais est remis depuis plusieurs années aux étudiants des filières «soins infirmiers» et «physiothérapie» de la HES-SO, ainsi qu’aux collaborateurs de l’institution. «L’idée est de renforcer la valorisation et la reconnaissance des efforts individuels et collectifs de formation de nos soignants», explique Mario Desmedt. «Ces investissements, individuels et collectifs, contribuent largement à l’évolution des pratiques de soins. Le monde des soins est en mouvement, les choses bougent et nous voulons mettre en évidence les bonnes choses, rendre visible l’excellence présente au sein de notre Hôpital», ajoute-t-il.

Sélectionner votre hôpital favori