Actualités

Pédiatrie: en voiturette en salle d’opération

Pédiatrie: en voiturette en salle d’opération

C’est désormais en voiturette électrique que les enfants hospitalisés en pédiatrie à Sion se rendent à la salle d’opération. La conduite accompagnée par une infirmière en compagnie des parents est vivement recommandée pour que toute la famille bénéficie de l’effet antistress de ce moyen de transport. Une alternative ludique pour raccourcir le moment parfois douloureux de la séparation devant le bloc opératoire.

L’association «Fleur de coton» offre aux enfants de 3 à 8 ans et pesant moins de 30 kg, le transfert en Ferrari électrique : un moyen de transport autonome, mais aussi téléguidable et surtout beaucoup plus amusant qu’un lit d’hôpital. «Le but de cette joyeuse initiative est de diminuer les angoisses que cet événement si particulier peut provoquer dans l’imaginaire enfantin», précise Aude Juzan-Vouilloz, infirmière-cheffe d'unité de soins en pédiatrie.
 
Cette alternative à la prémédication médicamenteuse anxiolytique est proposée aux parents et à l’enfant lors de la programmation opératoire par le chirurgien.
 
En entrant dans la salle d’opération, l’enfant reçoit, en guise de souvenir, un modèle réduit de la voiturette : un objet qui continuera à détourner son attention pour éclipser ces moments d’angoisses.

L’association «Fleur de coton» a pour but d’offrir un moment de douceur et de réconfort aux enfants et aux adolescents hospitalisés et soulager leurs parents. Cinq bénévoles interviennent régulièrement à l’hôpital de Neuchâtel et ponctuellement dans d’autres hôpitaux romands. C’est suite à une expérience personnelle que Martine Gerhard, fondatrice, a eu l’idée, en 2017, de créer une association destinée à aux enfants et adolescents hospitalisés.

Il est possible de soutenir l’association par un don en la contactant comme suit : 032 842 13 13, info@fleurdecoton.org, www.fleurdecoton.org.

Sélectionner votre hôpital favori