Actualités

Magazine contact - Mars 2022

Magazine contact - Mars 2022

Edito: "Deux ans de COVID à l’hôpital: plus rien ne sera comme avant."

Nous sommes le 29 février 2020, les autorités cantonales ont organisé une conférence de presse pour confirmer le premier cas de coronavirus détecté en Valais. « Conformément aux mesures prises immédiatement, le patient se trouve en isolement à l’hôpital de Sion, où son état de santé n’inspire pas d’inquiétude », communique alors le Conseil d’État.
Les participants à cette conférence de presse sont quelque peu empruntés au moment de se saluer. Ose-t-on encore se serrer la main, ou faut-il se saluer du pied, comme on a pu le voir à la télé ? Malgré l’importance de la nouvelle, l’ambiance est somme toute assez détendue et personne ne semble entrevoir la déferlante des semaines, mois et même années à venir… « On ne peut pas exclure que d’autres cas ne surviennent dans les jours à venir », relevaient les autorités.
Deux ans plus tard, cette dernière précision prêterait à sourire, n’étaient les milliers de victimes et la dévastation semée à tous points de vue par ce coronavirus. Et pourtant… Aujourd’hui, le nombre de cas dépasse parfois le millier par jour dans notre canton, comme le 24 janvier 2022 avec ses plus de 2400 cas annoncés, sans que cela n’émeuve plus grand monde. Les soins intensifs, dont le taux d’occupation semble être devenu la seule boussole pour s’orienter dans la pandémie, accueillent un peu moins de patients COVID qu’au cours des mois précédents, mais l’hôpital se remplit tout de même de patients atteints par le virus, ce qui ne va pas vraiment sans poser moins de problèmes (lire en page 8).
Les mois de pandémie ont obligé l’hôpital à s’adapter, à revoir son fonctionnement, à gagner en souplesse pour parer au plus pressé, notamment grâce au formidable engagement de son personnel. Comme la société dans son ensemble, il a dû intégrer cette nouvelle composante « pandémique » du COVID, sans jamais cesser, même s’il a parfois fallu la réduire, son activité habituelle.
Ce numéro est ainsi largement consacré au COVID et à sa prise en charge à l’Hôpital du Valais. Vous y lirez (page 14) le témoignage poignant du Dr Daniel Bertin, véritable survivant du COVID que rien ne semblait prédestiner à de longs mois de coma, puis de réadaptation. « Son état de santé n’inspire pas d’inquiétude », aurait-on pu écrire en 2020. Deux ans plus tard, sa vie a changé. Le COVID est passé par là et rien ne sera plus vraiment comme avant.

Magazine contact

Sélectionner votre hôpital favori