Actualités

Journée nationale du don d’organes le 20 septembre

Journée nationale du don d’organes le 20 septembre

L’Hôpital du Valais invite la population à en parler

À l’occasion de la journée nationale du don d'organes, le 20 septembre, l'Hôpital du Valais invite la population à découvrir ses stands d’information sur les différents sites hospitaliers du Valais Romand et du Haut-Valais. Pour sensibiliser la population au sujet du don d’organes, le château de Valère, à Sion, sera symboliquement illuminé en vert, couleur du don d’organes, la nuit du 19 au 20 septembre 2014.

Une préoccupation au niveau national

Le Conseil Fédéral a lancé en mars 2013 son plan d’action «Plus d’organes pour des transplantations» visant à augmenter le nombre annuel de donneurs en Suisse de 100 à 160 personnes.

«Je suis morte depuis 15 ans…», témoignait l’an dernier la Valaisanne Liz Schick sur l'une des affiches visibles dans toute la Suisse lors de la campagne nationale de sensibilisation de Swisstransplant, la fondation nationale pour le don et la transplantation d'organes «… ou devrais l'être», précisait-elle un peu plus loin. Une manière d'insister sur le don d'organe qui lui a sauvé la vie en 1998.

«Moins de 5 % des donneurs en Suisse portent sur eux une carte de donneur. Les proches doivent prendre la décision à la place de la personne décédée, ce qui est souvent très difficile et pesant», explique Franz Immer, directeur chez Swisstransplant.

Sept à huit donneurs par année à l’Hôpital de Sion

L’Hôpital de Sion enregistre de sept à huit donneurs par année. Il dispose d’une coordinatrice locale, Mme Corinne Delalay-Marti, pour le don d’organes et tissus. Pour Mme Delalay-Marti, le plus important est de prendre position. «Pour ou contre, peu importe», explique-t-elle. «Mais nous invitons vraiment chacun à s’informer, se positionner et à en parler avec ses proches.»

La carte de donneur permet d’indiquer sa décision. «Mais qu’ils soient donneurs ou non, les patients sont pris en charge strictement de la même manière», rassure le Dr Raymond Friolet, chef des Soins intensifs du Centre Hospitalier du Valais Romand (CHVR). «Nous mettons tout en œuvre pour essayer de sauver la personne».

Stand d'information et de sensibilisation à l’Hôpital du Valais

Les questions de la population et des équipes médico-soignantes au sujet du don d’organe sont souvent nombreuses. C’est pourquoi l'Hôpital du Valais invite à nouveau chacun à venir échanger sur le thème sur ses sites hospitaliers. À cette occasion, on pourra aussi se procurer la carte de donneur.

Mme Delalay-Marti se tiendra à disposition pour tout renseignement sur les différents stands d'information du Centre hospitalier du Valais Romand (Martigny, Sion et Sierre). Elle sera accompagnée de Mme Liz Schick, multiple médaillée d’or lors des derniers Jeux mondiaux des transplantés, du 12  au 17 janvier 2014, à La Chapelle d’Abondance en France.

Dr Friederike Meyer zu Bentrup, Médecin-cheffe, Service des Soins intensifs du Centre Hospitalier du Haut-Valais (SZO), accueillera les intéressés au site hospitalier de Viège.

Lieux/Horaires:
Présence de Mmes Corinne Delalay-Marti et Liz Schick sur les sites du Centre hospitalier du Valais Romand (CHVR):

  • Hôpital de Martigny, le lundi 15 septembre de 11 h à 16
  • Hôpital de Sion, le mardi 16 septembre de 11 h à 16 h
  • Hôpital de Sierre, le jeudi 18  septembre de 11 h à 16 h

Présence de Dr Friederike Meyer zu Bentrup, Médecin-cheffe, Service des soins intensifs, Spitalzentrum Oberwallis (SZO):

  • Hôpital de Viège, le 16 septembre, de 14 h à 17 h

Le Château de Valère en «vert»

Afin de marquer cette journée nationale du don d’organes, le château de Valère, à Sion, sera symboliquement illuminé en vert, la couleur du don d’organes, la nuit du 19 au 20 septembre 2014.

Sélectionner votre hôpital favori