Actualités

Situation actuelle dans le canton du Valais

Situation actuelle dans le canton du Valais

Etat au 09.03.2020 – 18h00

Actuellement, douze cas d’infection au coronavirus ont été détectés en Valais. Le premier cas d’infection au coronavirus (COVID-19) avait été décelé en Valais le 28 février 2020.    

Le canton du Valais suit de près les prescriptions de la Confédération. Au vu de l’évolution du coronavirus au niveau suisse, celle-ci a décidé de déclarer la situation qui prévaut actuellement au niveau national de « situation particulière » au sens de la loi sur les épidémies. Le Conseil fédéral a en parallèle décidé le vendredi 28 février 2020 d’interdire les manifestations réunissant simultanément plus de 1000 personnes sur tout le territoire suisse. L’interdiction entre en vigueur avec effet immédiat et vaut jusqu’au 15 mars 2020 au moins.

La Confédération a précisé, d’entente avec les cantons, les critères à appliquer concernant les manifestations réunissant simultanément moins de 1000 personnes. Celles-ci demeurent possibles, mais les organisateurs doivent évaluer les risques avec les autorités cantonales afin de déterminer quels événements peuvent ou non avoir lieu. En dessous de 150 participants, il n’est pas nécessaire de procéder à cette évaluation. 

Pour le canton du Valais, les organisateurs de manifestations entre 150 et 1000 personnes doivent compléter un formulaire en ligne à l’adresse internet suivante : ocvs.ch/manifestation. Une évaluation sera alors effectuée pour orienter l’organisateur sur le maintien ou non de la manifestation.
Les organisateurs de manifestations en dessous de 150 personnes, qui souhaitent tout de même obtenir des conseils, peuvent envoyer un e-mail à l’adresse info.manifestation(at)ocvs.ch

Dans tous les cas, la participation à une manifestation doit être déconseillée aux personnes à risque (à savoir les personnes de plus de 65 ans et en particulier les personnes atteintes d’hypertension artérielle, de diabète, de maladies cardiovasculaires, de maladies respiratoires chroniques, de maladies et thérapies qui affaiblissent le système immunitaire ou de cancer). Sur place, les participants doivent recevoir des informations sur les mesures de protection générales comme l’hygiène des mains, la distance entre les personnes ou les règles sur la toux et les éternuements. Les personnes malades ou se sentant malades doivent être priées de ne pas venir ou de quitter la manifestation.

Organisation au niveau cantonal

La problématique du coronavirus est gérée au niveau valaisan par le médecin cantonal, qui est en contact étroit avec l’Office fédéral de la santé publique.

Le médecin cantonal a mis en place un groupe de coordination. Il réunit l’Hôpital du Valais, l’Unité cantonale des maladies transmissibles et l’Organisation cantonale valaisanne des secours.

Il bénéficie également de l’appui stratégique et logistique de l’Organe cantonal de conduite, qui dispose de toutes les compétences nécessaires pour la gestion d’événements extraordinaires.

Dès le mois de janvier, les médecins et les centres hospitaliers du canton sont informés régulièrement par le médecin cantonal de la situation et des mesures à prendre en présence d’un cas suspect ou d’un cas confirmé. Pour les premiers cas, la stratégie consiste à isoler le patient et à retracer les personnes avec qui il s’est trouvé en contact étroit, de manière à contrôler la chaîne de transmission.

En cas d’aggravation de la situation, s’il n’est plus possible de retracer précisément la chaîne de transmission, les autorités sanitaires adapteront le dispositif actuel en collaboration avec les hôpitaux, l’Organisation cantonale valaisanne des secours et l’Office fédéral de la santé publique.

 

Sélectionner votre hôpital favori