Actualités

Parents d’enfants hospitalisés à Sion

Parents d’enfants hospitalisés à Sion

Partenariat reconduit pour l’appartement « Dre Emmanuelle de Wolff & Kiwanis »

Depuis sa mise en service il y a 5 ans,  65 familles ont pu bénéficier du logement que l’Hôpital du Valais propose aux parents d’enfants hospitalisés à Sion. Avoir ses parents, frères et sœurs à ses côtés est bénéfique pour le moral de l’enfant et pour son rétablissement physique. Forts de ce constat, la Fondation Dre Emmanuelle de Wolff, propriétaire de l’appartement, et le Kiwanis Club Sion-Valais ont décidé de renouveler leur soutien financier.

La Fondation Dre Emmanuelle de Wolff et le Kiwanis Club Sion-Valais prolongent l’aventure en assurant par leur financement la mise à disposition de l’appartement éponyme pour les trois prochaines années. Ce lieu d’hébergement temporaire situé à 7 minutes à pied de l’Hôpital accueille des parents provenant d’une région éloignée du canton, avec un enfant hospitalisé au Service de pédiatrie de l’Hôpital de Sion. « Le but de la Fondation Dre Emmanuelle de Wolff est ainsi pleinement réalisé », souligne Michel Berner. Thomas Zumofen, le past-président du Kiwanis Club Sion-Valais, assure que cette réalisation importante atteint parfaitement l’objectif principal du Club selon sa devise « Servir les enfants du monde » et qu’ils sont heureux de reconduire l’engagement.

Traitement médical plus efficace

« Il est prouvé que lorsque les parents d’un enfant sont présents à ses côtés lors d’une hospitalisation, la guérison survient plus rapidement et la durée du séjour hospitalier est raccourcie », relève le Dr Juan Llor, médecin-chef du Service de pédiatrie du Centre Hospitalier du Valais Romand (CHVR). Les parents y restent en moyenne 9 jours, avec des séjours pouvant atteindre une vingtaine de jours dans le cas de nouveau-nés hospitalisés en néonatologie. « En résidant à proximité de l’hôpital, les parents sont moins stressés, plus disponibles et rassurés. Ils sont très reconnaissants de pouvoir bénéficier de cette solution. Le lien mère-enfant est amélioré. »

Situé à la route de Préjeux 50 à Sion, l’appartement peut accueillir trois familles simultanément. « Les parents peuvent y loger, s’y détendre, mais aussi rencontrer d’autres familles et échanger sur leur vécu. C’est un lieu tout confort de partage et de solidarité très apprécié», rappelle Catherine Lietta, infirmière cheffe du Pôle enfant du CHVR. « L’objectif est de favoriser au maximum la proximité du petit patient ou du nouveau-né malade avec leur famille, conformément aux droits des enfants décrits dans la Charte européenne de l’enfant hospitalisé. De ce fait, l’appartement est utilisé aussi bien par des parents résidant à l’étranger que par des familles suisses ou valaisannes. »

 

Sélectionner votre hôpital favori