Actualités

Trois prix pour la Pharmacie et le projet MediScreen

Trois prix pour la Pharmacie et le projet MediScreen

Le prix Jean-Philippe Reymond 2018 de l’Association suisse des pharmaciens de l’administration et des hôpitaux (GSASA) a été décerné à Mme Laurie Bochatay pour son travail « Situations à risque de problèmes médicamenteux : identification, priorisation et transcription informatique dans le cadre du projet MediScreen », réalisé à l’Institut Central des Hôpitaux (ICH).

Lors du même congrès du GSASA, qui s’est tenu les 15 et 16 novembre 2018 à Fribourg, Mme Bochatay a également obtenu prix du meilleur poster, présenté pour le même travail. Mme Bochatay a réalisé sa formation à l’ICH et travaille aujourd’hui à l’Hôpital de Fribourg.
Le prix de la meilleure communication orale, faite durant le même congrès, a pour sa part été attribué à Anne-Valérie Luyet, collaboratrice de l’ICH et qui a pris en charge la suite du projet MediScreen.

MediScreen : premiers résultats « très encourageants »

Le projet MediScreen vise à identifier les situations à risque de problèmes médicamenteux par le biais de requêtes informatiques dans le dossier patient. Avec quelque 2100 ordres médicaux par jour à l’Hôpital du Valais, une validation de l’ensemble des prescriptions par les pharmacien-ne-s est en effet impossible.
Concrètement, un logiciel répondant au nom de PharmaClass analyse en permanence les dossiers de tous les patients adultes hospitalisés à l’Hôpital du Valais et alerte les pharmaciens lorsqu’une situation à risque est détectée. Si l’alerte est jugée cliniquement pertinente, un-e pharmacien-ne prend contact par téléphone avec un médecin en charge du patient pour proposer les adaptations nécessaires.
« Les premiers résultats sont très encourageants », se réjouit Johnny Beney, pharmacien-chef de l’Institut Central des Hôpitaux. « Durant les 6 mois de la phase pilote, de février à fin juillet 2018, MediScreen a permis d’adapter le traitement et de prévenir la survenue d’événements indésirables médicamenteux dans 104 situations qui n’auraient pas été identifiées autrement ».
L’Hôpital du Valais est le premier hôpital en Europe à installer et mettre en fonction ce logiciel. Il peut permettre d’éviter des erreurs médicamenteuses potentiellement graves et améliorera ainsi la sécurité et la qualité de la prise en charge des patients.


Le prix Jean-Philippe Reymond

En souvenir du travail pionnier dans le domaine de la pharmacie clinique fourni par Jean-Philippe Reymond, ancien pharmacien chef adjoint de l’ICH et disparu voilà douze ans, un prix annuel doté de 1’000 CHF est décerné au meilleur travail clinique parmi les travaux de diplôme pour l'obtention du titre de spécialiste en pharmacie hospitalière, lors du congrès annuel de la GSASA.

Infos : www.gsasa.ch 

Sélectionner votre hôpital favori