Actualités

Une ambulance et un corbillard pour le Rwanda

Une ambulance et un corbillard pour le Rwanda

La Compagnie des Ambulances de l’Hôpital du Valais et l’Entreprise de Pompes Funèbres F. Eggs et Fils SA remettent respectivement une ambulance et un corbillard à l’Association François-Xavier Bagnoud (FXB).

«Nous avons été approchés par l’Association François-Xavier Bagnoud qui recherchait une ambulance pour sa mission au Rwanda», explique Jean-François Pillet, chef de la Compagnie d’Ambulances de l’Hôpital du Valais. «Comme nous disposions d’un véhicule largement amorti avec ses 300’000 km au compteur et que nous avions prévu de le renouveler cette année, nous avons décidé de le remettre à l’Association FXB. Nous en profiterons également pour fournir du matériel médical que nous n’utilisons plus, mais qui est en très bon état.»

Même état d’esprit chez Charles-Henri Eggs et Sarah Eggs Spano : «Quand arrive l'inéluctable, nous sommes frappés et meurtris. Nous savons combien il est important d’accompagner dignement un défunt vers sa dernière demeure. Nous sommes très heureux de savoir que le corbillard que nous offrons à la population de Muhanga servira à soulager le désarroi des familles».

Départ de Sion le 10 décembre, arrivée à Kigali mi-février

L’Association FXB se chargera de la nouvelle vie de ces deux véhicules avec leur transport en bateau (ils devraient arriver à la mi-février à Kigali), puis leur mise en service au Rwanda. La logistique et les frais de transport seront par ailleurs pris en charge par le Ministère de la santé du Rwanda et son ambassade en Suisse. Les véhicules seront remplis par du matériel médical offert par l’hôpital du Valais, par des layettes tricotées par Mme Monique Gaspoz pour les bénéficiaires des programmes FXB et la maternité de l’hôpital de Muhanga et par des jouets récoltés dans des écoles du quartier des Pâquis à Genève.

«Nous sommes bien sûr très heureux de ces dons et nous sommes infiniment reconnaissants à l’Hôpital du Valais et à l’entreprise de pompes funèbres F. Eggs et Fils pour leur générosité», note Christine Eggs, directrice générale de l’Association FXB. «Une ambulance permet d’apporter les premiers secours et de transporter les malades et les blessés. Le district de Muhanga, dans lequel sera envoyée l’ambulance, en a un besoin urgent, cela va sauver des vies ! Le corbillard, lui, servira à assurer un enterrement digne aux défunts du district. La conjugaison de ces deux donations permettra de soulager l’angoisse et le désarroi aussi bien des malades qui nécessitent des soins urgents que des familles des défunts».

«Une véritable bénédiaction»

«À Ndiza, un jeune homme décédé d’une maladie qui n’avait pu être traitée à temps devait se faire enterrer au sommet d’une colline avoisinante, où se trouve le cimetière. Ses proches n’avaient pas les moyens de louer une camionnette. Ils n’ont donc pas eu le choix ; il fallait transporter le cercueil à bras, sur leurs épaules», raconte Damascène Ndayisaba, Directeur des programmes FXB Afrique FXB. «Ce jour-là, il avait plu et le terrain était extrêmement glissant. Les porteurs sont tombés à de multiples reprises, faisant chuter le corps encore et encore. La scène était insoutenable. À chaque fois, ces situations plongent les proches des défunts et les badauds assistant à la scène dans un profond désarroi. C’est comme si leurs morts continuaient de mourir, encore et encore... Il n’y a pas de repos pour leurs morts, sans accès à un enterrement digne. L’arrivée du corbillard et de l’ambulance dans le district de Muhanga est accueillie par les autorités et les communautés comme une véritable bénédiction. Il va contribuer à alléger le fardeau des malades et des proches en assurant des transports d’urgence ou un enterrement décent à tout un chacun, quelle que soit sa fortune».

Une ambulance pour 370'000 habitants

Le district de Muhanga compte plus de 368'305 habitants, il n’y a aucun corbillard et un seul hôpital est aujourd’hui opérationnel. Une seconde structure hospitalière peine à voir le jour. En effet, les travaux du futur hôpital de Nyabikenke ont débuté en 2012 ; ils ont été malheureusement plusieurs fois interrompus pour des questions budgétaires. S’ils sont à bout touchant après dix ans, il s’agit encore d’y installer les meubles et autres équipements indispensables à son fonctionnement.

Le tortueux chemin de l'hôpital...

Les populations des alentours de Nyabikenke doivent parcourir près de 60 km jusqu'à l'hôpital de Kabgayi, avec une rivière à traverser et des routes pierreuses, pleines de nids-de-poule et boueuses pendant la saison des pluies. Quatre bus-ambulances, sillonnent le district chaque jour pour emmener les malades vers Kabgayi ou effectuer les transferts vers les hôpitaux de Butare ou de Kigali.

L’ambulance mise à disposition par la Compagnie des Ambulances de l’Hôpital du Valais sera la mieux équipée et la plus performante de tout le district. Elle sera basée à Kabgayi en attendant le démarrage effectif de l’hôpital de Nyabikenke. Elle sera notamment très précieuse pour assurer les  transferts des cas les plus aigus vers les hôpitaux de référence et permettant plus de sécurité, de rapidité et de possibilités de prodiguer les premiers soins à bord. Le corbillard sera lui attaché au bureau de FXB dans le district qui s’occupera de faire le lien avec les églises du diocèse pour les funérailles.

FXB au Rwanda

L’Association François-Xavier Bagnoud (FXB International), une ONG valaisanne créée 1989, mène des projets de développement au Rwanda depuis 1995, juste quelques mois après la fin du génocide. Le Rwanda était alors à peine sorti du génocide. L’urgence était de protéger les populations. FXB a ainsi lancé une première phase de reconstruction de 528 maisons pour reloger des veuves, des orphelins et des enfants devenus vulnérables par cette tragédie, et dont certains étaient séropositifs.

Depuis, FXB Rwanda a étendu ses activités au service des populations vulnérables à travers toutes les provinces du pays et met en œuvre divers programmes au service des populations vulnérables, notamment des programmes de développement économique et communautaire VillageFXB, de prévention du VIH/sida, de nutrition, d'eau, d'assainissement et d'hygiène (EAH), de revitalisation agricole et de développement de la petite enfance. Depuis sa création en 1995 et jusqu'à aujourd'hui, deux millions d'adultes et d'enfants ont déjà bénéficié de la présence de FXB au Rwanda.

Sélectionner votre hôpital favori