News Laboratoires

Introduction des indices sériques en chimie clinique

Introduction des indices sériques en chimie clinique

Dès le 5 août 2013, le risque d’interférences dues à la présence d’hémolyse, de lipémie ou d’ictère avec les dosages des principaux paramètres de chimie sera détecté systématiquement sur tous les échantillons sériques passant sur la chaîne préanalytique automatisée du laboratoire de Sion.

Lorsque le résultat de l’analyse risque d’être modifié de manière significative par l’interférence détectée, celui-ci sera accompagné d’un message d’alerte type.

Dans les cas extrêmes, où l’interférence est particulièrement importante, le résultat sera remplacé par un message spécifique et l’information sera téléphonée par le laboratoire au service prescripteur, à qui il sera proposé d’effectuer un nouveau prélèvement.

Cette nouvelle procédure réduira sensiblement les erreurs d’origine préanalytique, tout particulièrement dans les cas où un résultat pathologique serait masqué par une telle interférence. Elle s’inscrit dès lors dans le cadre d’une amélioration des prestations analytiques du laboratoire, là où la préparation des échantillons est de plus en plus automatisée.

L’inspection visuelle des échantillons après centrifugation assure le même contrôle de qualité et reste bien entendu de vigueur dans les laboratoires régionaux.

Pour tout renseignement concernant cette procédure, vous pouvez vous adresser au Dr M. Rossier ou au laboratoire de chimie clinique (027/603.48.24).

Sélectionner votre hôpital favori