Consultations

Consultation

Médecine d'altitude

Le Service de pneumologie du Centre Hospitalier du Valais Romand propose une nouvelle consultation de médecine d’altitude à l’hôpital de Martigny. Cette consultation répond à la demande de la population désireuse de se rendre en altitude modérée ou en haute altitude, qui est en constante augmentation. La haute altitude entraine des risques de mal aigu des montagnes (MAM), oedème cérébral de haute altitude (OCHA) et oedème pulmonaire de haute altitude (OPHA). Une exposition à une altitude modérée peut déjà être mal tolérée pour les patients souffrant de maladies respiratoires chroniques. Il est donc important d’évaluer ces risques avant une exposition à l’altitude, et de proposer les thérapies nécessaires selon les résultats.

Cette nouvelle consultation est destinée :

  • aux personnes en bonne santé souhaitant pratiquer des activités en haute altitude (alpinisme, treks, expéditions),
  • aux patient·e·s souffrant de maladies respiratoires chroniques (BPCO, pneumopathie fibrosante, hypertension pulmonaire ou post COVID-19) qui désirent se rendre en altitude modérée (lieu de résidence principale ou secondaire, stations de ski, randonnée) ou souhaitent faire un vol en avion.

Horaire

  • Lundi

    09:00 - 12:00 / 13:00 - 17:00

  • Mardi

    09:00 - 12:00 / 13:00 - 17:00

  • Mercredi

    09:00 - 12:00 / 13:00 - 17:00

  • Vendredi

    09:00 - 12:00 / 13:00 - 17:00

Responsable

Dre Isabelle Frésard FMH pneumologie / GRIMM

Liens

http://grimm-vs.ch/index.php/medexpe-et-sos-mam-new

http://www.sggm-ssmm.ch

Contact

Informations additionnelles

Comment se déroule la consultation?

À l’aide d’un simulateur d’altitude (AltiTrainer), les patient·e·s sont testé·e·s au repos et/ou à l’effort sur ergospiromètre. Différentes altitudes peuvent être simulées afin d’évaluer la nécessité d’une supplémentation en oxygène pour les patients avec une maladie respiratoire. Un test d’effort en hypoxie (test de Richalet) sera effectué pour les sujets sains qui ambitionnent de passerplusieurs jours > 3500 m, afin d’évaluer les risques de développer des pathologies de haute altitude (MAM, OCHA, OPHA).

Quelle prestation ?

Pour les sujets sains qui vont séjourner en haute altitude, la consultation a pour but les points
suivants :

  • Évaluer l’état de santé et la présence éventuelle d’antécédents à prendre en compte (exemple : asthme),
  • Évaluer le risque de développer une pathologie de haute altitude (test d’effort en hypoxie et score de Richalet),
  • Possibilité d’évaluer la capacité d’effort sur ergospiromètre.

Pour les patients avec une pathologie respiratoire chronique qui veulent se rendre en altitude modérée ou prendre l’avion, le bilan consistera en :

  • une mesure de la saturation et des gaz du sang à l’altitude simulée souhaitée (exemple : 2400m pour un vol en avion), au repos et/ou à l’effort modéré.

Langues parlées

  • Français
  • Allemand
  • Anglais

Fichiers

Sites Médecine d'altitude

  • Sites
  • Martigny

Personnes de contact

Sélectionner votre hôpital favori